TERRES ET MAISONS - ESTIMATION - VENDRE SON TERRAIN - DIVISER SA PROPRIETE



Estimation Immobilière

Vous souhaitez faire une estimation de votre appartement ou maison, dans le cadre d'une vente? Remplissez le formulaire dans contact afin de bénéficier d'une estimation gratuite de votre bien immobilier situé dans les Yvelines Nord et Val de Seine.
La concurrence étant de plus en plus rude, pour vendre son bien rapidement, il faut que celui-ci soit estimé à sa juste valeur.
Pour faire une estimation précise du prix de vente de votre propriété, votre maison, votre appartement ou votre terrain, Terres et Maisons est à la disposition des vendeurs. Les critères les plus importants qui permettrons une estimation fiable de votre bien sont l'adresse du logement, ou votre terrain à bâtir car selon que le bien soit localisé dans les communes de Orgeval, Villennes sur Seine, Chambourcy..., le prix au mètre carré sera différent. Un appartement se vend en moyenne 3 600 € / M2 à Orgeval ou Villennes sur Seine contre 2 600 € /M2 à Aubergenville. Nombre de pièces, état général du bien, surface, superficie du terrain pour une maison, état des parties communes pour un appartement… sont autant de critères également très importants pour l’obtention d’une estimation fiable.

Une fois que l’acheteur a une idée précise du prix de vente auquel il peut mettre son bien en vente, il est important de faire appel à un mandataire immobilier qui affinera l’estimation et gérera la vente de l’appartement, de la maison ou du terrain à bâtir.

Combien vaut ma maison ou mon appartement ?

Le plus sûr : faire appel à un professionnel de l’immobilier. Indépendant ou issu d’une agence, faire appel à un mandataire ou conseiller immobilier est la solution la plus sûre. Ils sont les personnes qui connaissent le mieux le marché de l’immobilier et sauront estimer au mieux votre bien.

Les 6 erreurs à ne pas commettre pour vendre sa maison ou appartement

Tout le monde rêve de vendre son bien à un prix élevé, mais pour vendre son bien et bien, il faut éviter ces erreurs :

1 – Augmenter le prix estimé
.
Le bien a été estimé à 300 000 euros mais le prix de vente a été surévalué à 320 000€ pour se laisser une marge de négociation. Il faut savoir que si le bien a été estimé à 300 000€, c’est que le prix du marché est à ce tarif. S’il est surestimé, le risque est de n’avoir aucune visite et d’attendre de longs mois avant de pouvoir le vendre. Il est préférable d’indiquer que c’est un prix fixe plutôt que d’espérer une offre au juste prix.
 

2  – Ne pas se fier au prix d’achat
.
Un bien acheté il y a 15 ans 300 000 euros ne vaut pas forcément 400 000 euros aujourd’hui. Plusieurs paramètres sont  à prendre en compte : état du marché immobilier lors de l’achat (bulle immobilière ?), état général du bien, travaux à prévoir (toiture…)… Christian Carlier vous conseil de faire faire un devis par une entreprise générale du bâtiment. Généralement les vendeurs espèrent faire une plus-value, mais la réalité du marché prime sur cet espoir.
 

3 – Laisser ses sentiments de côté.

Le bien en vente est généralement la maison de tous les souvenirs, elle est présente dans la famille depuis des décennies… Mais un acheteur n’achète pas des souvenirs ou des bons moments, il achète un bien immobilier où il créera lui-même ses souvenirs.
 

4 – Ne pas omettre le coût des travaux à effectuer
.
La maison a besoin de petits travaux, d’un petit rafraichissement ? Cela a un impact sur le prix de vente. Il vaut mieux refaire les peintures ou changer la tapisserie au risque d’avoir une offre plus basse que celle escomptée. Par contre, il est obligatoire d’indiquer les gros travaux à prévoir (toiture, plomberie, gros œuvre…) et d’en donner le coût au risque de voir la vente annulée pour vices cachés. Terres et Maisons vous conseil dans vos devis par un professionnel du bâtiment. 
 

5 – Ne pas surestimer la surface du bien
.
Une erreur supérieure à 5% de la surface peut être sanctionnée et imposera le remboursement de la différence. Lors des ventes, pour mesurer la surface, il faut s’appuyer sur la Loi Carrez. Toute surface dont la hauteur sous plafond est inférieure à 1m80 ne peut être intégrée à la surface globale du bien.
 Terres et Maisons vous conseil la société "L’OEIL DE L’EXPERT" pour vos surfaces loi carrez. sebastien.eurotas.78@oeil-expert.fr

6 – Diffuser des photos désavantageuses pour votre bien
.
Plus les photos du bien seront de qualité, plus elles susciteront l’envie auprès des  acquéreurs. Une photo sous un ciel nuageux est moins vendeuse qu’une façade photographiée avec une belle lumière du soleil. Si le bien a des atouts comme un potager, une piscine, une belle terrasse ou un séjour cathédrale, ils devront apparaitre sur des photos. Plus il y a de photos, plus l’acheteur éventuel peut se faire une idée voire se projeter. Christian Carlier réalise ses propres photos pour son site "terresetmaisons.com"

Christian Carlier, 1 rue due Presbytère Ecquevilly 78920